• Collections

    Depuis très très longtemps je collectionne les tortues en tous genres, je collectionne également les cartes postales de Stenvall, Höröla, Inge Löök de Finlande, les cartes postales géo, les cartes postales calendriers et tout sur George Sand ! Je propose des échanges, 'ai des MP, capsules de champagne, cartes postales, calendriers, télécartes, cartes de visite, sous bocks, timbres, petits savons, magnets, sables, dés, touilleurs, livres à échanger...................

     

    Collections

  • Dans l’État du Texas, des milliers de tortues de mer paralysées par les températures glaciales de l’eau ont notamment dû être secourues tandis que de nombreux primates et oiseaux tropicaux sont morts de froid dans un sanctuaire animalier.

     

    Aux Etats-Unis, les animaux aussi souffrent de la vague de froid

    Des tortues sauvées de l’eau glacée par des bénévoles à South Padre Island, au Texas.  Capture d’écran vidéo/City of South Padre Island Convention and Visitors Center/Reuters

    De la neige en Alabama, des températures négatives au Texas et des records d’enneigement dans le Midwest… Depuis plusieurs jours, les États-Unis sont frappés par une vague de froid exceptionnelle, de l’Illinois au Texas. Le bilan humain de ces conditions météorologiques extrêmes s’est encore alourdi mercredi pour grimper à une trentaine de morts – au moins – à travers le pays. Sans compter les trois victimes et la dizaine de blessés touchés par les tornades qui ont ravagé la Caroline du Nord lundi et les millions de foyers toujours privés d’électricité.

    Mais cette vague de froid nord-américaine frappe aussi de plein fouet les animaux, sauvages ou en captivité, notamment au Texas, au sud des États-Unis, où les températures glaciales relèvent de l’exception

    Des milliers de tortues frigorifiées sauvées

     

    Ces derniers jours, des milliers de tortues de mer paralysées par la température de l’eau se sont ainsi échouées aux alentours de South Padre Island, aux sud du Texas, où le mercure ne dépasse toujours pas les 10°C ce jeudi. Quelque 4 700 tortues ont ainsi été secourues par des bénévoles, note Reuters. Grâce à ces volontaires, ces milliers d’animaux ont été conduits dans un centre de convention pour pouvoir se réchauffer avant d’être relâchées une fois la météo redevenue plus clémente.

    L’aide des bénévoles était une question de vie ou de mort pour ces reptiles qui tombent dans un état léthargique et deviennent incapables de se mouvoir normalement lorsque la température de leur environnement baisse de manière anormale, a expliqué à Reuters le directeur du centre de convention qui accueille les tortues de mer.

    En temps normal, "seulement" 100 à 500 tortues s’échouent tous les ans au sud du Texas, observe auprès de l’agence de presse américaine Wendy Knight, bénévole à Sea Turtle Inc., un centre de conservation des tortues de mer. Mais le sauvetage de près de 5 000 spécimens en seulement quelques jours, "c’est du jamais vu", assure-t-elle.

    Par Juliette MITOYEN     -Aux Etats-Unis, les animaux aussi souffrent de la vague de froid


    11 commentaires
  • La tortue luth, qui peut mesurer jusqu’à trois mètres de long et peser jusqu’à une tonne, est l’espèce de tortue marine la plus grande au monde.

     

    Un nid de tortue luth, en voie d’extinction, découvert

    C’est la troisième fois en Équateur que sont découverts sur la côte des nids de tortues luth. Cependant, en 2015 et 2017, les œufs n’avaient pas éclos.

     

    AFPLe ministère de l’Environnement équatorien a annoncé la découverte d’un nid de tortue luth, l’espèce de tortue marine la plus grande au monde et en voie d’extinction. Il a promis de tout faire pour que les œufs éclosent bien d’ici deux mois.

    Après avoir confirmé que les œufs découverts dans la province de Manabi (ouest) appartenaient à l’espèce Dermochelys coriacea, des gardes «ont mis en place un protocole de protection du nid», a rapporté le ministère. «Si nous parvenons à l’éclosion, cet événement sera considéré comme un événement historique, car cette espèce est très spéciale en raison de son état de vulnérabilité», a déclaré un responsable du ministère de l’Environnement, Paco Castro, cité dans un communiqué ministériel.

     

    En danger critique de disparition

    C’est la troisième fois en Équateur que sont découverts sur la côte des nids de tortues luth, qui peuvent mesurer jusqu’à trois mètres de long et peser jusqu’à une tonne. Cependant, en 2015 et 2017, les œufs n’avaient pas éclos.

    Cette fois, le ministère a promis de faire tout ce qui était en son pouvoir pour que le processus d’incubation soit bien mené à son terme. Il n’a pas précisé le nombre d’œufs découverts mais estimé qu’ils allaient éclore d’ici une soixantaine de jours.

    L’espèce Dermochelys coriacea vit dans les eaux tempérées tropicales, subtropicales et subarctiques des océans Atlantique, Pacifique et Indien. Elle est en danger critique de disparition dans le Pacifique Est. Pour s’occuper du nouveau site de nidification, des agents travaillent en coordination avec la Fondation Contamos Contigo Ecuador et la Convention interaméricaine pour la protection et la conservation des tortues marines (CIT).

     

    Un nid de tortue luth, en voie d’extinction, découvert


    4 commentaires
  • Une tortue à écailles dorées a été découverte par le Service des forêts indien, trois mois seulement après avoir révélé un autre spécimen de ce type. La créature, entièrement jaune, est selon toute vraisemblance atteinte d’albinisme.  

    Une deuxième tortue jaune découverte en Inde

     

    Ph. Twitter

    En juillet dernier, une tortue jaune avait été capturée en Inde, plus précisément à Odisha, comme nous vous en parlions dans cet article. Ce reptile unique avait été confié aux agents forestiers locaux. L’un d’entre eux, Bhanoomitra Acharya, a souligné à quel point cette découverte était unique : « La tortue secourue a le corps et la carapace jaune, c’est vraiment rare. Je n’ai jamais vu une tortue pareille de toute ma vie ».

    De telles irrégularités chromatiques sont exceptionnelles dans la nature, et la découverte d’un nouveau spécimen à Bardhaman, toujours en Inde, fascine les observateurs. Même si les rapports sur ces découvertes soient maigres, les biologistes pensent que cette caractéristique est due à un manque de pigmentation corporelle, l’albinisme.

    L’albinisme en cause

    L’albinisme est un type de maladie génétique due à l’absence ou à une production réduite de mélanine, le pigment qui donne de la couleur à la peau, aux yeux et aux cheveux (ou à la fourrure, aux plumes ou aux écailles chez d’autres espèces). Des erpétologistes ont d’ailleurs expliqué qu’une tortue peut afficher une couleur rouge.

    Ce type de spécimen doit absolument être sauvé de son habitat naturel, car sa couleur fait de lui une cible facile pour tous les prédateurs de son environnement. Le mieux est donc de les déplacer vers des lieux plus sûrs, en captivité.

    Une deuxième tortue jaune découverte en Inde


    11 commentaires
  • Terry qui semble faire un doigt d’honneur à l’objectif a été élu le cliché plus drôle aux Comedy Wildlife Photography Awards 2020.

     

    La tortue malpolie remporte la palme

    Meilleure photo 2020

    Terry la tortue faisant un doigt d'honneur.

    © Mark Fitzpatrick / Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    En septembre, le concours de photographie animalière «Comedy Wildlife» dévoilait ses finalistes. Les jeux sont faits, le grand vainqueur est Mark Fitzpatrick pour le cliché de sa tortue Terry, semblant faire un doigt d’honneur. «J’espère que Terry aura fait rire les gens en cette année si difficile pour beaucoup, a déclaré l’heureux gagnant. J’espère aussi que ce cliché aura fait passer un message pour la préservation de la faune, Puisse cette image encourager les gens à prendre un moment pour songer à combien notre incroyable faune dépend de nous et de ce que nous pouvons faire pour elle. Et j’espère que ce prix aura mis Terry dans de meilleures dispositions lorsque je la croiserai à Lady Elliot Island, en Australie». 

    parMichel Pralong 

    La tortue malpolie remporte la palme


    14 commentaires
  • Les "chelonoidis chathamensis" sont menacées d'extinction, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature.

    Equateur : 36 tortues des Galapagos réintroduites dans leur milieu naturel

    Equateur : 36 tortues des Galapagos réintroduites dans leur milieu naturel

     

    Equateur : 36 tortues des Galapagos réintroduites dans leur milieu naturel

    Equateur : 36 tortues des Galapagos réintroduites dans leur milieu naturel

    Equateur : 36 tortues des Galapagos réintroduites dans leur milieu naturel

    Des employés du parc national des Galápagos (Equateur) déploient des tortues géantes dans l'archipel, le 29 septembre 2020. (PARQUE NACIONAL GALAPAGOS/AFP)

    Un groupe de 36 tortues géantes des Galapagos, nées et élevées en captivité, ont été réintroduites dans leur habitat d'origine sur l'île San Cristobal, une des principales de l'archipel équatorien. Ces 36 chelonoidis chathamensis, une des quinze sous-espèces endémiques différentes de tortues des Galapagos, ont été déposées dans la partie nord-est de l'île, où vit une population estimée de quelque 6 700 tortues, selon un communiqué le Parc national des Galapagos mardi 29 septembre. Cette espèce de tortue est considérée comme menacée d'extinction par l'Union internationale pour la conservation de la nature.

    Les tortues, âgées d'entre six et huit ans, et pesant entre 3 et 5 kg, "sont passées au travers d'un processus de quarantaine précédant leur libération". Leur température a été prise ainsi que leur rythme cardiaque, des analyses de sang et de selles ont été faites afin d'exclure toute maladie ou parasite avant la réintroduction. Ces huit dernières années, un total de 75 tortues chelonoidis chathamensis élevées en captivité ont été réintroduites sur l'île San Cristobal. Les Galapagos, à 1 000 km au large de la côte équatorienne, ont l'un des écosystèmes les plus fragiles, avec une faune et une flore uniques au monde.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique