• Collections

    Depuis très très longtemps je collectionne les tortues en tous genres, je collectionne également les cartes postales de Stenvall, Höröla, Inge Löök de Finlande, les cartes postales géo, les cartes postales calendriers et tout sur George Sand ! Je propose des échanges, 'ai des MP, capsules de champagne, cartes postales, calendriers, télécartes, cartes de visite, sous bocks, timbres, petits savons, magnets, sables, dés, touilleurs, livres à échanger...................

     

    Collections

  • Mon amie Violette m'a envoyé de belles photos la semaine dernière, elle est allée se promener au port de Rouen:

     

    Une tortue géante en photo au terminal Rubis sur le port de Rouen

    Une tortue géante en photo au terminal Rubis sur le port de Rouen

    Une tortue géante en photo au terminal Rubis sur le port de Rouen 

    Merci chère Violette! Voici le lien vers l'article correspondant: ICI

     

    PEAK OIL

    GEERT GOIRIS

    En 2018, un wallpaper monumental est installé sur l’un des bac de stockage de Rubis Terminal Rouen, à partir d’une photographie de la série Peak Oil de l’artiste belge Geert Goiris.
    La tortue sulcata représentée est un emblème de longévité et de stabilité, et peut être considérée comme un véritable fossile vivant dont l’origine remonte à la préhistoire. Elle fait ainsi écho, selon l’artiste, aux hydrocarbures dont la société est dépendante. En transférant cette tortue sulcata aux gigantesques réservoirs de Rubis Terminal Rouen, Geert Goris établit une analogie entre l’animal et l’activité pétrolière liée à ce territoire industriel.

    Initiée par le Frac Normandie Rouen et Rubis Mécénat, Peak Oil est le titre donné à une commande photographique de grande envergure faite à l’artiste belge Geert Goiris. Celui-ci s’est rendu tout au long de l’année 2017 sur 12 sites industriels de Rubis Terminal (filiale du groupe Rubis), couvrant l’ensemble des dépôts en Europe, afin de développer une série photographique sur le thème du paysage industriel contemporain. Ce projet a déjà donné lieu en décembre dernier à une grande exposition au Frac, à une installation dans le Port de Rouen et à la publication d’une édition.

    Œuvre visible depuis le 10 septembre 2018

     

    Rubis Terminal Rouen
    Dépôt Centrale
    76 120 Grand-Quevilly


    5 commentaires
  • L’animal de 68 kilos a réussi à quitter son enclos pour disparaître durant 74 jours. Avant d’être rattrapé… à 1,6 kilomètre de là.

     

    La tortue s’évade, mais ne va pas bien loin

    Pour fêter son retour, ses propriétaires ont servi un plat de ses mets préférés à Solomon.

    Capture d’écran WKRN

    La tortue Solomon ne passe pas inaperçue, avec ses 68 kilos. Pourtant, le 8 juin dernier, elle a disparu, réussissant à s’échapper de son enclos d’Ashland City, près de Nashville (USA). Une évasion qui aura duré longtemps puisque, malgré tous les efforts de sa propriétaire, Lynn Cole, impossible de retrouver l’animal, raconte la chaîne WKRN.

     

    Il aura fallu attendre 74 jours pour qu’un homme et son fils repèrent enfin la tortue. broutant sur le terrain d’une maison en construction, à à peine 1 mile (1,6 km) de chez elle. Ce qui nous fait quand même, si elle était allée tout droit sans s’arrêter, du 90 cm/h. Solomon a certainement dû faire des pauses et tourner en rond.

     

    Une grande aventure mystérieuse

     

    «Nous ne connaîtrons jamais tous les détails de la grande aventure de Solomon et comment il a réussi à nous échapper à tous pendant si longtemps, a expliqué Lynn Cole. Peu importe son parcours ou son intention, grâce au monsieur et à son fils qui passaient à ce moment-là, Solomon est maintenant en sécurité à la maison et cela réjouit notre famille».

     

    Il n’a fallu en effet que quelques minutes pour ramener la tortue chez elle, où elle vit depuis sa naissance. Pour fêter son retour, on lui a servi un plat de ses mets préférés, chou vert, brocoli, chou-fleur, carottes, bananes et écorces de pastèque. Sans doute pour l’inciter à ne pas s’enfuir à nouveau. Et ceux qui l’ont retrouvé seront récompensés par les Cole.

    La tortue s’évade, mais ne va pas bien loin


    9 commentaires
  • Les douaniers de l'aéroport de Bâle-Mulhouse ont saisi deux tortues grecques, également appelés tortues mauresques. Une Marocaine avait tenté de les importer illégalement en Suisse dans une boîte en carton, alors que l'espèce est menacée d'extinction.  

     .Tortues saisies à la douane de l'aéroport de Bâle-Mulhouse 

    La détentrice des reptiles ne disposait pas d’une autorisation pour les importer en Suisse.
    Administration fédérale des douanes
     

    La découverte survenue à la douane de l'EuroAirport date de la mi-août, indique vendredi l'Administration fédérale des douanes (AFD).

     

    La détentrice des deux tortues ne disposait d'aucune autorisation écrite lui permettant de les importer en Suisse. Les reptiles à carapace ont donc été saisis sur ordre de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires. La passagère a dû s'acquitter d'une amende de 500 francs.

    Tortues saisies à la douane de l'aéroport de Bâle-Mulhouse


    8 commentaires
  •  

    Un spécimen d’une espèce protégée de tortue a été retrouvé au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), lors d’une perquisition chez un homme de 32 ans. L’animal souffrait de conditions de vie déplorables. Il a été confié au zoo de Vincennes par les policiers. Le propriétaire de la tortue, lui, a été condamné, vendredi 14 août, à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis, pour avoir exhibé une arme de guerre dans un restaurant, le 19 juillet dernier.

     

     

    Un homme de 32 ans, qui avait menacé avec un sabre et un fusil-mitrailleur les clients d’un restaurant du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), le 19 juillet dernier, a été condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis, vendredi 14 août.

     

    Lors d’une perquisition à son domicile, les policiers ont trouvé une collection d’armes à feu et… une tortue, rapporte Le Parisien. Elle se cachait sous le canapé du trentenaire, au milieu de ses excréments. La tortue a été sortie de cette mauvaise posture par les fonctionnaires. Une policière s’est démenée pour obtenir une réquisition judiciaire, afin de confier l’animal au zoo de Vincennes (Val-de-Marne), relate le quotidien francilien.

     

    Une espèce protégée

     

    Pour que la demande soit acceptée, les forces de l’ordre ont mis en avant les conditions de vie déplorables imposées à la tortue, et l’impossibilité pour le détenu de la nourrir à présent. Le reptile a été examiné par un biologiste du zoo de Vincennes, qui en a identifié l’espèce. Il s’agit d’une tortue grecque âgée de 4 à 5 ans, la testudo graeca, une espèce protégée.

    L’Union européenne en a interdit l’importation en 1984, rappelle Le Parisien. L’animal, rebaptisé Emma, a été placé en quarantaine au zoo et va faire l’objet d’un bilan de santé. Avant de retrouver une existence plus sereine.

     Seine-Saint-Denis. Sauvée du domicile d’un homme condamné à de la prison, une tortue confiée à un zoo


    8 commentaires
  • Jaune poussin aux yeux roses, cette tortue albinos a été découverte ce dimanche dans un village indien de l’est du pays. Le petit être a été relâché après avoir été pris en charge par les autorités locales.

    Les habitants de Balasore, un village indien de la province d’Odisha, n’en croyaient pas leurs yeux lorsqu’ils ont croisé le chemin de cette petite tortue entièrement jaune. Stupéfaits par le drôle de reptile, les témoins ont contacté dimanche le département des forêts du district de Balasore, qui a par la suite, prit en charge la drôle de créature.

    Une tortue jaune aux yeux roses découverte en Inde

    « Sa carapace et son corps sont jaunes. C’est une tortue rare, je n'en ai encore jamais vu une comme ça », a déclaré Bahnoomitra Acharya, responsable des autorités forestières, auprès de l’agence de presse asiatique ANI. Un autre membre du département a ensuite précisé sur Twitter que la tortue avait également les yeux roses. Selon des spécialistes de la faune sauvage, la tortue est albinos et appartient à la famille des Trionychidae.

    Le reptile a ensuite été relâché dans la zone où il avait été trouvé.

     

     
    Photo de profil, ouvre la page de profil sur Twitter dans un nouvel onglet
    ANI
     
    @ANI
     
    Odisha: A yellow turtle was rescued by locals from Sujanpur village in Balasore district. It was later handed over to Forest Department officials. B Acharya, Wildlife Warden says, "This is a rare turtle, I have never seen one like this." (19.07.20)


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique