• Des chercheurs de l’Uni de Zurich ont étudié des fossiles vieux d'environ 10 millions d’années.

     

    Une tortue préhistorique de la taille d'une voiture

                        La reconstitution graphique de la tortue géante «Stupendemys geographicus».

    Une tortue préhistorique de la taille d'une voiture

    Le paléontologue venezuelien Rodolfo Sanchez à côté d'une carapace de tortue qui vivait il y a 8 millions d'année et a été retrouvée au Venezuela.

    Une tortue préhistorique de la taille d'une voiture

                          «Stupendemys geographicus» est l'ancêtre des tortues dAmazonie.

    Elle s’appelle «Stupendemys geographicus» et vivait dans les lacs et rivières du nord de l’Amérique du Sud, région qui, il y a une dizaine de millions d’années, était une zone marécageuse sans rapport avec les terres désertiques d’aujour­d’hui. Sa carapace mesurait jusqu’à 3 mètres de long et elle pesait plus d’une tonne, soit l’équivalent d’une petite voiture. «Cela en fait l’une des plus grandes, voire la plus grande tortue jamais trouvée», explique Marcelo Sanchez, directeur de l’Institut et du Musée paléontologiques de l’Université de Zurich. Il a cosigné une nouvelle étude sur cette espèce, qui vient d’être publiée dans le journal «Science Advances».

    Un nombre limité de fossiles

    Bien que les premiers fragments du reptile aient été découverts dans les années 1970, «Stupendemys» est encore peu connue, faute de matériel. Mais les derniers éléments retrouvés montrent que la tortue géante vivait dans une région beaucoup plus vaste que ne le pensaient les paléontologues. Des restes ont été mis au jour dans ce qui est aujourd’hui la Colombie, le Venezuela et le Brésil. Elle y côtoyait des caïmans et des crocodiles de 10 à 11 mètres de long. Une dent de crocodile de 5 cm a d’ailleurs été découverte dans un fossile.

    La tortue se nourrissait de petits animaux (poissons, petits caïmans, serpents), de mollusques et de végétation. Une de ses particularités est que le mâle portait une paire de cornes sur sa carapace, autour du cou. Selon les chercheurs, ces deux pointes servaient à défendre femelle et territoire contre les autres mâles de l’espèce. 

    (aia)

    Une tortue préhistorique de la taille d'une voiture


    8 commentaires
  • 30 tortues géantes issues d'espèces disparues découvertes aux Galapagos

    Une de ces tortues est apparentée à l'espèce disparue du célèbre "George le Solitaire", mort sans descendance, en 2012.

    Une expédition scientifique a découvert, dans l'archipel des Galapagos, 30 tortues géantes partiellement descendues de deux espèces disparues. L'une d'elle serait même directement apparentée à l'espèce disparue de la célèbre tortue "George le Solitaire", a annoncé, vendredi, le Parc national des Galapagos (PNG).

    Cette tortue découverte vendredi est une jeune femelle. Les scientifiques disent s'en occuper avec "grande priorité du fait qu'elle possède une importante charge génétique de l'espèce 'Chelonoidis abingdonii'. Une espèce qui était considérée comme éteinte après la mort de la tortue George, en 2012, qui avait refusé de s'accoupler en captivité avec des femelles d'espèces proches.

    30 tortues géantes issues d'espèces disparues découvertes aux Galapagos

    30 tortues géantes issues d'espèces disparues découvertes aux Galapagos

    Gamavision
     
    @Gamavisionecu
     
    #IMPORTANTE 
     
    
	</div><br /><a href= 11 commentaires
  • L'animal de 45 ans, seul à la maison, avait fait tomber une lampe chauffante sur sa litière

     

    Angleterre , cette tortue Pyromane a été sauvée par le pompiers

    La tortue semblait plutôt contrariée au moment de son sauvetage. 

    Image: Essex County Fire and Rescue Service

    Même à 45 ans, on peut faire des bêtises si l'on vous laisse seul à la maison. C'est ce qui est arrivé à cette tortue, dont on ignore le nom et dont les propriétaires avaient quitté leur domicile de Great Dunmow (GB) le 25 décembre. En fin d'après-midi, les voisins ont alerté les pompiers car une alarme avait été déclenchée par le détecteur de fumée, rapporte la BBC.

     

    Rapidement sur place, les soldats du feu ont découvert dans la maison enfumée cette tortue, qui s'est avérée être la responsable du sinistre. En marchant, elle a bousculé et fait tomber une lampe chauffante sur sa litière, ce qui a provoqué ce début d'incendie. Celui-ci a rapidement pu être maîtrisé et les pompiers du Comté d'Essex ont expliqué que cette tortue avait eu un Noël très chanceux et qu'ils espéraient qu'elle allait continuer à avoir «une vie longue et heureuse grâce aux détecteurs de fumée qui fonctionnent». Un rappel de sécurité bienvenu.

    Michel Pralong

    Créé: 27.12.2019, 14h02

    Angleterre , cette tortue Pyromane a été sauvée par le pompiers


    5 commentaires
  • La tortue Alagba s'en est allée : elle avait 344 ans et c'était le plus vieil animal terrestre de la planète

    Au Nigeria, et en particulier dans la ville d'Ogbomoso, la plus vieille tortue du monde vivait depuis 344 ans : Alagba. C'était un animal très aimé de la population locale et aussi des nombreux visiteurs qui venaient régulièrement en pèlerinage pour observer de près la grande et vieille tortue. Alagba était considérée comme "sacrée" et avec des pouvoirs de guérison, c'est pourquoi on venait lui rendre visite de partout dans le monde. 

    La tortue Alagba s'en est allée : elle avait 344 ans et c'était le plus vieil animal terrestre de la planète

    À l'âge de 344 ans, malheureusement, la vieille tortue nous a quittés à cause d'une maladie qui a duré quelques jours. Il est assez rare qu'une tortue de son espèce atteigne un âge aussi avancé, étant donné qu'elle vit en moyenne 150 ans. Alagba vivait dans le palais du chef traditionnel, Oba Oladunni Oyewumi, et a été amené ici il y a plus de 3 siècles par le troisième chef local, Isan Okumoyede. C'est du moins ce que rapportent les aînés.

    La tortue Alagba s'en est allée : elle avait 344 ans et c'était le plus vieil animal terrestre de la planète

    Le plus vieil animal terrestre de la planète s'en est donc allé, mais son corps sera conservé dans le palais, afin qu'il puisse continuer à être vénéré et visité quotidiennement par les pèlerins.

     

    La tortue Alagba s'en est allée : elle avait 344 ans et c'était le plus vieil animal terrestre de la planète


    13 commentaires
  • Florence, sauveuse de tortues: ICI

     

     

    Florence, sauveuse de tortues


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique