• Elle n'était pas d'ici

    Je viens de terminer ce livre:

    Résumé : 
    Description
    En janvier 1995, Patrick Poivre d'Arvor bouleversait des millions de téléspectateurs en apparaissant à l'écran au lendemain du suicide de sa fille Solenn. Déjà, dans Lettres à l'absente, il nous avait livré avec une émouvante simplicité le dialogue d'un père et de sa fille anorexique. Ce livre lui valut un abondant courrier dans lequel des malades, ou leurs proches, lui disaient leur reconnaissance pour avoir témoigné de ce qu'ils vivaient. Avec la même sincérité et la même pudeur, il nous dit ici ce que fut - ce qu'est toujours - le deuil. Ces pages écrites au hasard d'un voyage en train, ou dans les rares moments d'inaction d'un homme qui voulut se jeter dans le travail pour éviter de souffrir, ont un inoubliable accent de vérité. " Si cette souffrance qui a été la nôtre peut aider tous ceux qui ont été ou vont être confrontés à la boulimie ou à l'anorexie ", écrit Véronique Poivre d'Arvor en préface, " alors Solenn ne sera pas morte pour rien. "
     
    Résultat de recherche d'images pour "Patrick Poivre d`Arvor"
     
    Biographie : 
    Nationalité : France 
    Né à : Reims , le 20/09/1947

    Patrick Poivre, dit Patrick Poivre d'Arvor, souvent surnommé PPDA, est un journaliste et écrivain français.

    En 1970, âgé de 22 ans, il intègre le Centre de formation des journalistes (CFJ) pour devenir journaliste. Il en sera diplômé l'année suivante.

    En 1971, il est lauréat du concours « Envoyé spécial » de France Inter. Il y commence sa carrière de journaliste sous la direction de Roger Gicquel. Il est chargé des journaux du matin et de la revue de presse. Il devient ensuite grand reporter.

    Présentateur du journal télévisé d'Antenne 2 de 1976 à 1983, il devient le présentateur-vedette du journal télévisé de 20 heures de TF1 de 1987 à 2008 et un personnage majeur du paysage audiovisuel français que ce soit en tant qu'interviewer ou animateur de diverses émissions littéraires. 

    Il inspire la création en 1988 du personnage de PPD, la marionnette centrale de l'émission de Canal+, Les Guignols de l'info.

    Depuis janvier 2014, il anime tous les soirs une nouvelle tranche d'information à Radio Classique entre 19 h et 20 h.

    Également écrivain, Patrick Poivre d'Arvor a publié une soixantaine d'ouvrages.

    Elle n'était pas d'ici


  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Janvier à 16:47

    je l'ai lu aussi !!!!! bizous poutous

    2
    marie Jeanne85
    Mercredi 9 Janvier à 16:48

    J'ai lu aussi 

    Belle fin de journée

    3
    Mercredi 9 Janvier à 16:51

    Un roman lu il y a quelques année.

    Le désespoir des parents face à leur fille est bouleversant.

    Il n'y a pas de mots pour la perte d'un enfant quelque soit la manière dont cela arrive.

    A lire...

    4
    Mercredi 9 Janvier à 16:52

    bien triste de perdre un enfant pas lu

    5
    Mamapah
    Mercredi 9 Janvier à 18:28
    J 'ai lu le 1 er. Très prenant...,
    6
    Mercredi 9 Janvier à 18:48
    Pas encore lu, mais ça viendra !
    Douce soirée Martine, bisous
    7
    Sissi94
    Jeudi 10 Janvier à 15:30

    Un très beau livre.

    Je me souviens de PPDA qui avait gagné un concours radio dans les années 60. Il est tombé dans le journalisme à l'adolescence.

    Sylvie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :