• Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé

    " Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé." Jean-Paul Guisset

     Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé

    Hier soir un gros orage nous a privés de téléphone et d'internet, ce n'est déjà pas folichon en temps normal !

    Ce matin sol bien mouillé et 18°, mais pas de pluie depuis notre lever:

     Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé

    Hier matin en revenant du village d'à côté nous avons fait un arrêt photo, chaque fois que nous passions, je me régalais à regarder ces adorables "peluches":

     Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé 

     Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé

     Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé

    Le Highland est une race de bovins originaires du croisement -au XVIème siècle- des bovins des plateaux écossais avec la race des Kyloe, descendante de l'auroch, encore appelé le Boeuf Celte.
    Grâce à la conservation d'un élevage extensif adapté à ses spécificités morphologiques, le highland a gardé son caractère original au travers des siècles.

    Taille moyenne
    Poids (vif) Femelles jusqu'à 500 kg
    Mâles jusqu'à 800 kg
    Ligne dorsale droite
    Membres courts / trapus / robustes
    Tête triangulaire (courte et large)
    Cornes très développées, symétriques, orientées
    vers le haut chez les femelles
    vers le bas chez las mâles
    Pelage très long
    Robe fauve, plus rarement crème, brindle, noire, blanche
    Tempérament calme voire doux (en cas de constitution d'un troupeau on recherchera les descendants de parents dont le caractère calme est particulièrement marqué).


    L
    e Highland est particulièrement adapté dans les zones accidentées comme le Piémont du Jura, des Alpes et des Pyrénées, les vieux massifs montagneux français (Ardennes, Armorique, Massif Central, Vosges) ainsi que les fonds des vallées de nos rivières et de nos ruisseaux.

    Elle permet un élevage en plein air dans toutes ses régions, été comme hiver, avec un complément éventuel en foin lorsque le fourrage se fait plus rare ou disparaît.
    Lorsque les prairies disposent d'abris naturels (bois, bosquets), tout abri artificiel -à l'ensoleillement excessif en été, aux intempéries en hiver- est inutile.

    Prairies naturelles, friches, terres impropres à l'agriculture mécanisée actuelle (flanc de colline), et aux races trop lourdes et/ou trop sensibles (fond de vallées humides et non drainées).
    Des points d'eau naturels ou artificiels permettront une alimentation permanente.
    Quant au chargement, on pourra l'estimer à environ un bovin adulte pour une surface de pâturage/récolte de foin de un hectare (sans qu'aucun engrais ne soit semé).

    Grâce à la sélection naturelle de la race depuis des siècles, les vêlages se font sans aide humaine. L'instinct maternel est très développé et la fécondité des femelles qui mettent facilement bas chaque année (première saillie recommandée à partir de deux ans révolus) peut se prolonger jusqu'à l'âge de 20 ans.
    Quant au mâle qui pourra assurer la saillie d'une quinzaine de femelles, il est recommandé de s'assurer une lignée de qualité.

    Grâce à ses caractéristiques (vaches allaitantes, bovins mâles), le troupeau ne nécessitera aucun suivi particulier (absence de traite) et permettra donc d'exercer sans difficulté cette activité, même à titre secondaire.
    L'éleveur type, ayant aussi fait un choix affectif pour cette race , aura cependant une présence régulière au sein de celui-ci, afin d'entretenir une relation avec ses bêtes, laquelle sera d'ailleurs précieuse pour assurer les prophylaxies ou les captures (ventes, exhibitions, etc ...). http://highland.cattle.free.fr

     Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé

    J'ai fait une grosse lessive, tout étendu au jardin et vers midi devant le ciel noir et le tonnerre j'ai rapatrié une partie du linge à la maison....

    Cet aprem pharmacie, en route j'ai avancé mon tricot:

      Le premier argent qu'on gagne, c'est celui qu'on n'a pas dépensé

    Au retour j'ai ressorti mon linge car il fait super beau!

    Un petit tour chez mes parents pour une coinche, j'ai porté le linge repassé et cousu à maman... et tout est sec!

    Désolée, je ne peux pas ouvrir tous vos blogs, ni laisser des coms sur certains, ça ne fonctionne pas correctement depuis hier! 

    Mon cadeau: ICI


  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Juillet à 19:38

    Profite des vacances et du soleil.

    merci pour la carte.

    bonne soirée 

      • Lundi 31 Juillet à 20:50

        Avec plaisir Mamounette!

        Douce soirée

    2
    Lundi 31 Juillet à 19:57

    elles sont adorables !!!

    bonne soirée

      • Lundi 31 Juillet à 20:52

        J'adore, belle soirée

        Bisous

    3
    Lundi 31 Juillet à 20:00

    oh qu'ils sont beaux !!!!! pas d'orage chez nous mais un temps gris bisous

      • Lundi 31 Juillet à 20:51

        J'adore!!!!!

        Bonne soirée, pas d'orage aujourd'hui!

        Bisous

    4
    TOINETTE
    Lundi 31 Juillet à 21:03

    Il est vrai que l'on dirait de vraies peluches ces vaches !

    Que fais-tu comme tricotage ?

    Ici temps moyen mais pas de pluie ; c'est déjà bien en Normandie !

    Gros bisous et passez de bons moments tous les quatre.

    5
    Mardi 1er Août à 00:39

    Oh cool, ils sont tout beaux, tellement mignons, j'adore!  Bise, bon mardi tout doux!

      • Mardi 1er Août à 08:04

        Bonne journée

        Bisous

    6
    Mardi 1er Août à 08:51

    CC Martine... Merci pour cette charmante découverte !!!

    Belle journée, BISOUS

    7
    Mardi 1er Août à 14:06

    C'est bien que l'on conserve des races différentes ... à une époque, on allait plutôt vers une uniformisation ...

    Bisous, bonne journée

    8
    Mardi 1er Août à 14:18
    Cerise violette

    Les Highlands normandes et jurassiennes sont de toute beauté . Je les apprécie beaucoup , encore plus quand elles servent de tondeuses municipales .

     

    Elles nous donne l'impression d'un retour dans le passé .

    J'ai regardé le site des broderies météos , tu fais partie de mon trio de tête . Bravo !

    Bisous

      • Mercredi 2 Août à 21:34

        J'adore ces vaches si je pouvais.... mais ne rêvons pas!

        Elles pourraient tondre notre cour et le jardin!

        Bonne soirée

        Bisous

    9
    Mardi 1er Août à 14:19
    Cerise violette

    Elles nous donnent ( les vaches ) ! Oups !

    Bisous bis

      • Mercredi 2 Août à 21:34

        Pas grave!

    10
    aline
    Mardi 1er Août à 16:29

    Belle fin de journée. Ton courrier est posté.!! Bisous et à plus. Aline

      • Mercredi 2 Août à 21:35

        Merci d'avance

        Bonne soirée

        Bisous

    11
    Mamapah
    Mardi 1er Août à 18:24
    J'aime bien ces vaches ainsi que les Ânes au longs poils ... Bonne continuation et gbisous
      • Mercredi 2 Août à 21:35

        Et les moutons à poil laineux? LOL

        Bisous ma belle

    12
    Mardi 1er Août à 20:51

    magnifiques vaches !!!

    13
    Mercredi 2 Août à 14:30

    j'adore ces vaches , elles sont trop belles ! 

    belle avancé de broderies fleurs aux couleurs estivales

    bises bonne semaine :)

    14
    Mercredi 2 Août à 16:40

    J'adore cette race de vache!smile

    15
    Marie-Pierre 09
    Mercredi 2 Août à 20:42
    Coucou ! Oh !! Elles sont belles ces vaches ! Bonne soirée bisous
    16
    Mercredi 2 Août à 21:09
    covix

    Dimanche soir des noyaux de cerises sont tombés sur Lyon.

    Bises

      • Mercredi 2 Août à 21:36

        A propos de noyaux de cerises un type a été empoisonné en  mangeant ces noyaux, trois ont suffi!

        Bonne soirée

        Bises

    17
    Mercredi 6 Septembre à 09:47
    Bien mignonne cette vache!!
    Très belle avancée sur ton tricot.
    Bisous, Céline.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :