• Je viens de terminer ce livre emprunté à la bibli:

    Une américaine instruite précédé de Adieu,mon frère

     

    Résumé : 
    Jill et Georgie Madison forment un couple heureux. Jill est une femme intelligente et cultivée que son mari soutient, aide et admire. Si elle rechigne aux tâches ménagères, arguant qu'elle a mieux à faire, Georgie le comprend parfaitement et prend volontiers en charge la maison. Jusqu'au jour où… 
    Avec sa plume acide et son humour tendre, John Cheever pénètre dans les maisons de la middle class américaine pour y dérober les secrets inavouables et nous les dévoile pour notre plus grand bonheur de lecture. 
     
    John Cheever
     
    Biographie : 
     
    Nationalité : États-Unis 
    Né à : Quincy, Massachusetts , le 27/05/1912
    Mort à : Ossining, New York , le 18/06/1982
     
    John William Cheever est un écrivain américain.
     
    Il est surtout renommé pour ses nouvelles. Il en a écrit plus de deux cent. Le recueil "The stories of John Cheever" (1978) a obtenu le Prix Pulitzer de la Fiction en 1979. L'œuvre de Cheever compte aussi cinq romans, dont "The Wapshot Chronicle" (1957), lauréat du National Book Award en 1958.

    Le décor de ses écrits, les immenses banlieues américaines, autour de New-York et en Nouvelle-Angleterre, lui a valu d'être surnommé "le Tchekov des faubourgs" ("the Chekhov of the suburbs"). Il est en effet considéré, aux États-Unis, comme l'un des auteurs ayant, avec "Updike", le mieux dépeint la vie des classes moyennes américaines durant l'après-guerre.
     

    2 commentaires
  • Une nouvelle semaine qui commence, c’est l’occasion de faire un petit point lecture

    Ce rendez-vous du "c’est lundi" se déroule chez Galléane pour parler de nos lectures passées, en cours et à venir

     

     Ce que j'ai lu les trois dernières semaines de mars:      

                                                            C'est lundi que lisez-vous?                                                                      C'est lundi que lisez-vous?            

                                                              C'est lundi que lisez-vous? 

                                                                                                

                                                                                 C'est lundi que lisez-vous?

                                                                                                      

                                          C'est lundi que lisez-vous?

     

     

                                                               C'est lundi que lisez-vous?

                                                                                                      

     

     Ce que je suis en train de lire:      C'est lundi que lisez-vous?

     

     

     

    Ce que je lirai cette semaine:               C'est lundi que lisez-vous?          

     


    17 commentaires
  •  Je viens de terminer ce livre offert par Ti-mari:

     

    Les loyautés

     

    Résumé :

    Les destins croisés de quatre personnages : Théo, enfant de parents divorcés ; Mathis, son ami, qu'il entraîne sur des terrains dangereux ; Hélène, professeure de collège à l'enfance violentée, qui s'inquiète pour Théo ; Cécile, la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller. Une exploration des loyautés qui les unissent ou les enchaînent les uns aux autres.

     

    J'ai eu le plaisir de rencontrer Delphine de Vigan:

    Lire en thème – Septembre 2016

     

    Biographie:

    Nationalité : France 
    Née à : Boulogne Billancourt , le 01/03/1966

    Delphine de Vigan est une romancière française.

    Son premier roman, "Jours sans faim" est paru en 2001 aux éditions Grasset sous le pseudonyme de Lou Delvig.

    En 2007, "No et moi" reçoit le Prix des Libraires. Ce "roman moral" à succès sur une adolescente surdouée qui vient en aide à une jeune SDF a été récompensé par le prix du Rotary International 2009 et par le Prix des libraires 2009. Il a été traduit en vingt langues et une adaptation au cinéma a été réalisée par Zabou Breitman, film sorti en novembre 2010.

    En 2008, Delphine de Vigan a participé à la publication de "Sous le manteau," un recueil de cartes postales érotiques des années folles.

    En 2009, elle a été récompensée par le "prix du roman d'entreprise," décerné par deux cabinets de conseil (Place de la Médiation et Technologia) avec le soutien du ministre du travail de l'époque Xavier Darcos, pour ses "Heures souterraines" (Jean-Claude Lattès) qui a également obtenu le prix des lecteurs de Corse en 2010. Le roman a été adapté pour Arte par Philippe Harel.

    En 2011, elle obtient le prix du roman Fnac, le Prix Roman France Télévisions et le Prix Renaudot des Lycéens pour "Rien ne s'oppose à la nuit," ainsi que le grand prix des lectrices Elle 2012. 

    Toujours en 2011, elle co-scénarise le film de Gilles Legrand "Tu seras mon fils" avec Niels Arestrup et Lorant Deutsch.

    En 2012, elle signe la préface de la BD de sa sœur Margot "Frangines, et c'est comme ça."

    En 2015, elle a publié un nouveau roman "D'après une histoire vraie" couronné par le Prix Renaudot et le Prix Goncourt des Lycéens. Le roman est adapté pour le cinéma par Roman Polanski avec Éva Green et Émmanuelle Seigner. 

    Mère de deux enfants, elle vit avec le critique littéraire, reporter et animateur d'émissions culturelles de radio et de télévision, François Busnel. 

     

    Les loyautés


    1 commentaire
  • Je viens de terminer ce livre emprunté à la bibli:

    Résumé:

    "Le crime du comte Neville" raconte l'histoire d'une jeune châtelaine mal dans sa peau, qui cherche à se faire assassiner par son père, pour aider ce dernier à réaliser sans dommages la prédiction d'une voyante rencontrée à l'issue d'une fugue qui n'en est pas une.

     

    Barbe-Bleue

    Photo perso prise le 15 novembre 2014 lors de la venue d'Amélie et sa sœur chez Decitre à St Genis Laval, interview de Ti-mari!

     

    Biographie:

    Fille de l'ambassadeur et écrivain belge Patrick Nothomb, Amélie Nothomb est née au Japon, dans la ville de Kobé, le 13 août 1967. Profondément imprégnée par la culture nippone, celle-ci peut en effet se vanter d'être parfaitement bilingue dès l'âge de cinq ans. La jeune fille passe son enfance à suivre son père, de la Chine à la Birmanie en passant par New York ; une destinée d'expatriée et un sentiment de solitude qui l'incitent, petit à petit, à se replier sur elle-même.

    Le débarquement en Belgique à l'âge de 17 ans, dans la patrie familiale, amplifie encore son mal-être. Se sentant rejetée dans sa nouvelle université où elle poursuit des études gréco-latines, elle découvre une culture et un mode de vie occidentaux qui lui avaient alors totalement échappés ; le choc est brutal.

    C'est à partir de cette période qu'Amélie Nothomb commence à écrire, sans prétendre toutefois encore pouvoir vivre de sa plume. Elle continue en effet à chercher sa voie professionnelle, ce qui l'amène à retourner quelques temps au Japon. Auteur déjà de plus d'une vingtaine de manuscrits personnels, Amélie Nothomb décide de se lancer et publie à 25 ans son premier roman, Hygiène de l'assassin (1992), qui marque également son premier succès.

    Véritable phénomène littéraire, la jeune femme enchaîne les publications à raison d'un livre par an, qui connaissent tous une impressionnante carrière commerciale. Le public apprécie le style romanesque et décalé de la jeune femme, toujours accompagné d'un humour subtil, mais qui le place directement face à ses pulsions intérieures. Parfois autobiographiques (Métaphysique des tubes) ou purement fictionnels (Les Catilinaires), ses romans sont nourris d'expériences personnelles mais qui pourraient être partager par tous.

    Pour ne rien gâcher, l'excentricité de l'écrivain en font une invitée privilégiée des médias, la jeune femme n'hésitant pas à arborer des chapeaux extravagants ou un maquillage vif. Elle accompagne parfois ses prestations de quelques phrases percutantes, comme lors de l'émission Apostrophes où elle avait révélé à Bernard Pivot qu'elle se délectait de fruits pourris.


    2 commentaires
  •  Je viens de terminer ce livre offert par Matthieu:

     

    Collection privée

    Résumé : 
    Dans une banque new-yorkaise, un coffre abandonné. À l'intérieur, des lettres, quelques photos d'un couple glamour datant des années 1950 et, surtout, des bijoux d'une valeur extraordinaire. Mais qui était donc leur propriétaire, Marguerite Wallace Pearson di San Pignelli ? Et pourquoi n'a-t-elle pas laissé de testament ?
    Jane Willoughby, stagiaire au tribunal, contacte Phillip Lawton, employé chez Christie's, afin de procéder à l'expertise, puis à la vente des bijoux dans le cas où aucun héritier ne serait trouvé. Alors qu'ils tentent de rassembler des informations sur la mystérieuse Marguerite, Jane et Phillip se passionnent pour son incroyable destin et remontent sa trace, de New York à Paris, puis de Rome jusqu'à Naples. Son histoire trouve une résonance particulière auprès de Phillip : le jeune homme découvre qu'il partage bien plus qu'il ne le pensait avec la défunte.
     
    Danielle Steel
     
     
    Biographie : 
    Nationalité : États-Unis 
    Née à : New York City , le 14/08/1947

    Danielle Steel naît à New York City , mais passe une grande partie de sa jeunesse en Europe. 

    Issue d'une famille aisée, elle reçoit une éducation « à la française ». De retour aux Etats-Unis à 17 ans, elle achève ses études et commence à travailler dans la publicité et les relations publiques. 

    Dans le même temps elle écrit son premier roman, publié alors qu'elle n'a que dix-neuf ans. Elle commence plutôt modestement sa carrière d'écrivain, avec des séries jeunesse telles que Max et Martha ou Freddie, ainsi que quelques recueils de poésie. 

    Elle devient la Danielle Steel mondialement célèbre lorsqu'elle se lance dans l'écriture à un rythme rarement atteint de gros volumes dont la trame mélange démêlés sentimentaux, bouleversements historiques et drames psychologiques.

    Si ses personnages courent tous après le grand amour, elle a pourtant déjà été mariée cinq fois. Parallèlement à sa carrière d'écrivain, Danielle Steel a créé deux fondations au profit des enfants abusés, des malades et des sans-abris. 

    Avec 560 millions d'exemplaires de ses 71 livres vendus dans le monde en 38 langues, 22 adaptations ayant donné des téléfilms à succès, une image reconnaissable avec ses couvertures ornées d'un lettrage doré, Danielle Steel est une marque très rentable. 

    Exploitant le riche filon de son image, elle crée en octobre 2006 le parfum Danielle by Danielle Steel, développé et commercialisé par Elizabeth Arden. Le seul écrivain à avoir un fan-club en France figure au Guinness Book des records depuis 1989, pour avoir figuré avec au moins un titre dans la liste des best-sellers du New York Times pendant 381 semaines. 

    Danielle Steel, auteur entre beaucoup d'autres des Promesses de la passion ou Au nom du cœur, a été élue l'une des « dix femmes les plus influentes au monde » en 1981 par une université américaine, et est Chevalier des Arts et des Lettres en France depuis 2002. 
     
     

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique