• Une nouvelle semaine qui commence, c’est l’occasion de faire un petit point lecture

    Ce rendez-vous du "c’est lundi" se déroule chez Galléane pour parler de nos lectures passées, en cours et à venir

     

     Ce que j'ai lu la semaine passée:    C'est lundi que lisez-vous?     

                                                                   C'est lundi que lisez-vous?

     

     Ce que je suis en train de lire:C'est lundi que lisez-vous?

     

     

    Ce que je lirai cette semaine:            


    16 commentaires
  • Je viens de terminer ce livre offert par Matthieu:

     

     

    Résumé:

    Athéna a un don de la nature.
    Fille adoptive d’une riche famille libanaise, elle part vivre à Londres avec sa famille lorsque la guerre éclate dans leur pays, une guerre dont elle a prédit l’avènement et la gravité. A l’université, elle fait la connaissance de celui qui sera le père de son enfant. Les deux jeunes gens surmontent les difficultés et se marient contre l’avis de leurs familles respectives, mais leur mariage ne résiste pas longtemps aux vicissitudes de la vie moderne. Devenue mère elle-même, Athéna ne peut s’empêcher de penser à celle qui l’a mise au monde, et part à sa recherche en Roumanie – elle est gitane et s’appelle Lilian. Athéna veut comprendre comment sa mère a pu l’abandonner. Ce qu’elle va découvrir lors de ce voyage changera le cours de sa vie et de celle de son entourage.
    Ainsi est née celle qu’on appellera bientôt la sorcière de Portobello qui, au risque de provoquer sa propre perte, mettra ses pouvoirs hors du commun au service des autres.

     

    Résultat de recherche d'images pour "Paulo-Coelho"

     

    Biographie :

    Nationalité : Brésil 
    Né à : Rio de Janeiro , le 24/08/1947

    Paulo Coelho est un romancier et un interprète brésilien, 

    Né dans une famille de classe moyenne, d'un père ingénieur et d'une mère femme au foyer, il est inscrit dans l’école jésuite de San Ignacio, à Rio. A dix-sept ans, adolescent rebelle, son père, le fait interner dans un hôpital psychiatrique. Ses parents souhaiteraient qu'il devienne ingénieur, mais Paulo Coelho aime le théâtre et souscrit au mouvement hippie et à tous ses excès. C’est à cette époque que le compositeur et interprète Raul Seixas lui demande de devenir son parolier. Leur association est un succès et dure jusqu’en 1976. Il contribue à changer le visage de la scène rock brésilienne.

    Durant la dictature militaire, ses prises de position libertaire en tant que journaliste, musicien et écrivain lui valent de faire de la prison où il est torturé. C'est son "dossier psychiatrique" qui le sauve : il échappe au pire en se faisant passer pour fou. À vingt-six ans, il entre chez Polygram et rencontre sa première épouse. En 1978, il quitte sa femme et son travail. C’est pendant la visite du camp de concentration de Dachau, que sa vocation d’écrivain prend un tournant majeur : il va y rencontrer la personne qui le réconcilie avec le catholicisme et bouleverse son engagement d'écrivain. 

    Après cette rencontre, il va emprunter, avec sa future femme, Christina Oiticica, le chemin de Compostelle. Il y découvre des secrets sur lui-même et sur le monde qui constitueront l’essentiel de son message futur. En 1987, Coelho publie Le Pèlerin de Compostelle. Mais c'est avec la publication de L'Alchimiste, vendu à 65 millions d'exemplaires et traduit en 56 langues (chiffres de 2008) qu'il acquiert une renommée internationale.

    Aujourd’hui, Paulo Coelho est un homme honoré et une figure internationale de la scène littéraire. Au Brésil, il a été admis à l’Académie des Lettres. Il a créé une fondation pour le soutien des plus défavorisés de ce pays et s'investit dans de nombreux programmes humanitaires.

    La « légende personnelle » est une expression utilisée par l’écrivain Paulo Coelho dans son livre L'Alchimiste. Selon lui, nous serions tous porteurs d'un destin particulier et favorable. L'accomplissement de ce destin, qu’il nomme la « légende personnelle », dépendrait de notre capacité à retrouver nos envies profondes. 


    8 commentaires
  • Novembre 2017

     

    Lire en thème – Août 2016   

    Je participe au challenge " Lire en thème" ICI ,il fallait choisir ce mois-ci: " Un livre avec un prénom dans le titre"

     

    J'ai choisi ce livre: 

    L'enfant d'Emma 

    Résumé : 
    Une minute d'inattention, le petit Ritchie échappe à Emma, jeune mère célibataire. La panique l'envahit, mais elle doit vite reprendre ses esprits. Ce n'est pas grave, il ne peut rien arriver à Ritchie : Emma a eu le temps d'apercevoir une femme à côté de lui avant que les portes du métro ne se referment. Celle-ci ne peut que l'aider à retrouver son fils.
    À moins que ses intentions soient tout autres...
    Emma se retrouve seule face à l'incrédulité des gens pour retrouver son enfant, coûte que coûte.
      

    L'enfant d'Emma

     

    Biographie : 

    Nationalité : Irlande 
    Abbie Taylor est médecin anesthésiste.

    Après L'Enfant d'Emma (2010, Belfond), son second roman, Entre de bonnes mains (In Safe Hands, 2011), paraît en 2012 chez le même éditeur.

    Elle partage son temps entre Dublin et Londres. 
     

    6 commentaires
  • Une nouvelle semaine qui commence, c’est l’occasion de faire un petit point lecture

    Ce rendez-vous du "c’est lundi" se déroule chez Galléane pour parler de nos lectures passées, en cours et à venir

     

     Ce que j'ai lu la semaine passée:      C'est lundi que lisez-vous?      

     

     

     Ce que je suis en train de lire:          C'est lundi que lisez-vous?  
     

     

    Ce que je lirai cette semaine:            C'est lundi que lisez-vous?   

     


    17 commentaires
  • Je viens de terminer ce livre prêté par Patricia:

     

    Résumé:

    C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons. La météo clémente et l'enthousiasme des éducateurs comme des enfants donnent à cette journée un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. C'est Emma, cinq ans, une des élèves de la toute jeune institutrice Mylène Gilmont. C'est l'affolement général.
    Tandis que deux enseignantes ramènent le groupe d'enfants au car, les autres partent aussitôt à sa recherche. Mylène prend une direction différente, s'aventurant donc seule dans la forêt. Au bout d'une demi-heure, les forces de l'ordre sont alertées. Un impressionnant dispositif est mis en place et l'équipe du capitaine Dupuis se déploie dans la forêt avec une redoutable efficacité. Et puis Emma réapparaît.
    Le soulagement de ses parents arrivés sur place, Camille et Patrick, est à la hauteur de l'angoisse qu'ils ont éprouvée. Visiblement, il y a eu plus de peur que de mal pour la petite. Pourtant, la battue doit continuer avant la tombée de la nuit, car cette fois, c'est Mylène qui ne revient pas. Camille a retrouvé sa fille. En vérité, elle ne le sait pas encore, pour elle, le cauchemar ne fait que commencer.

     

    Je sais pas

    Biographie:

    Nationalité : Belgique 
    Née à : Bruxelles , le 03/12/1969 

    Barbara Abel est une auteure belge de romans policiers.

    Après avoir suivi à 15 ans des cours de théâtre à l'Académie d'Etterbeek, elle étudie à l'Université Libre de Bruxelles où elle obtient une licence en philologie romane. Elle s’inscrit ensuite à l’École d’interprétation du Passage de Paris, puis exerce pour un temps le métier de comédienne et participe à des spectacles de rue.

    À 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre, "L'Esquimau qui jardinait", qui est montée avec succès sur des scènes bruxelloises et au Festival de théâtre de Spa. 

    Elle se lance peu après dans l'écriture, publie quelques textes dans différentes revues et, en 2002, un premier roman policier, "L'Instinct maternel", lauréat du Prix du roman policier du festival de Cognac. 

    Elle fait ensuite paraître d'autres récits de suspense qui évoquent souvent des milieux familiaux étouffants où germent délits et folie.

    Elle assure également des chroniques culturelles diffusées sur Arte Belgique. Elle a collaboré à l'émission "Cinquante Degrés Nord" diffusée sur Arte Belgique et la RTBF.

    Son roman "Un bel âge pour mourir" paru en 2003 a été adapté pour France 2 avec Marie-France Pisier et Emilie Dequenne dans les rôles principaux.

    S'ensuivent "Duelle" en 2005, "La mort en écho" en 2006, "Illustre inconnu" en 2007, "Le Bonheur sur ordonnance" en 2009, "La brûlure du chocolat " en 2010, "Derrière la haine" en 2012 (Prix des lycéens de littérature belge 2015), "Après la fin" en 2013, "L'innocence des bourreaux" en 2015 et "Je sais pas" en 2016.

    Ses romans sont traduits en allemand, en espagnol et en russe...

     

    Je sais pas


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique