• Ce que j'ai lu la semaine dernière :    C'est lundi que lisez-vous?     

                         

    Ce que je lirai cette semaine:               C'est lundi que lisez-vous?


    15 commentaires
  • Ce que j'ai lu la semaine dernière :         C'est lundi que lisez-vous?

         

     

    Ce que je suis en train de lire:      C'est lundi que lisez-vous?       

     

           

      

    Ce que je lirai cette semaine:        C'est lundi que lisez-vous?       

     


    11 commentaires
  • Je viens de terminer ce livre:

    La femme d'un autre

     

    Résumé:

    Pour aider son ami Thierry de Montfort à se remettre de la terrible déception que lui a causée Florence en se mariant avec un des hommes les plus riches du monde, Pascal Lemarchand lui propose un poste d’’ingénieur sur l’île de Majorque.
    Oui l’île semble être propice à l’oubli. Mais beaucoup d’intérêts y ont en jeu.
    A Palma, Thierry rencontre une ravissante anglaise Phillys dotée d’une tante très encombrante.
    Puis, Florence et son mari Maxime Christopoulos viennent s’installer dans le même hôtel…


    5 commentaires
  • Ce que j'ai lu la semaine dernière :               C'est lundi que lisez-vous? 

         

     

    Ce que je suis en train de lire:                      C'est lundi que lisez-vous?

     

     

      

    Ce que je lirai cette semaine:                       C'est lundi que lisez-vous?    

     


    6 commentaires
  • Je viens de terminer ce livre :

     

    Les faux-fuyants

     

    Résumé:

    Ils sont quatre, tardivement lancés sur la route de l'exode en cette mi-juin 40. Quatre fleurons du Tout-Paris occupés à cancaner et à déguster leur foie gras dans une Chenard et Walcker rutilante qui, l'année dernière encore, remportait le Grand Prix de l'Élégance Sportive à Deauville. Quatre? Non, cinq avec le chauffeur. On oublie toujours les domestiques. Mais voilà que celui-ci a l'inconvenance de se faire étourdiment tuer par un Stuka de passage, laissant ses employeurs hébétés devant leur limousine fumante. Le beau paysan qui les ramasse dans sa carriole tirée par deux percherons, pour les ramener dans sa ferme que sa mère régente d'une main de fer, a quelques arrière-pensées dont la nature n'est pas exclusivement salace. Si les appas de Luce chatouillent son regard, il évalue aussi de l'œil les biceps de son amant...Les femmes culbutées dans le foin ou pataugeant dans la gadoue du poulailler ? Les hommes assaillis par le crétin du village ou transpirant aux champs ? 

     

    Les faux-fuyants

     

     

    Biographie :

    Nationalité : France
    Née à : Cajarc, Lot , le 21/06/1935
    Morte à : Honfleur, Calvados , le 24/09/2004

    Françoise Sagan, de son vrai nom Françoise Quoirez, est une écrivaine française.

    Née dans une famille d'industriels aisés, elle a une scolarité mouvementée, elle change souvent de cours privés. En 1951, après un échec au baccalauréat et un été de bachotage, elle réussit son examen. Elle s'inscrit ensuite à la Sorbonne. Elle côtoie la jeunesse parisienne bourgeoise, la fête et l'alcool. En 1953, elle échoue à son examen de propédeutique.

    Durant l'été 1953, elle écrit "Bonjour tristesse". Elle a 18 ans, le succès est au rendez-vous. Son deuxième roman "Un certain sourire" paraît en 1956. Happée par le succès et l'argent, Sagan se laisse prendre dans les rets du jeu. En 1957, elle est victime d'un grave accident de voiture la laissant entre la vie et la mort pendant quelques jours. À partir de cet événement, elle est sujette à des douleurs qui la rendent dépendante des médicaments, de l'alcool et de la drogue.

    Elle publie régulièrement et connaît chaque fois de grands succès de librairie. Son œuvre comprend également des nouvelles et des pièces de théâtre. Elle a aussi contribué à l'écriture de scénarios et de dialogues de films.

    En 1958, elle épouse l'éditeur Guy Schoeller, plus âgé qu'elle de vingt ans. Ils divorcent en 1960, et elle se remarie, deux ans plus tard, avec un mannequin américain, Robert Westhoff (1930-1990). Ils ont eu un fils, Denis Westhoff, en 1962. Le couple divorce rapidement mais poursuit la vie commune avant de se séparer en 1972.

    Elle reçoit, en 1985, le Prix Prince-de-Monaco pour l'ensemble de son œuvre. La même année, invitée par François Mitterrand en voyage officiel à Bogota, elle est tombée dans le coma. En 1988, Sagan est inculpée pour usage et transport de stupéfiants (héroïne et cocaïne). L'année précédente toutefois, elle avait publié "Un sang d'aquarelle" qui avait désarmé une partie de la critique. Elle cesse d'écrire après son roman "Le Miroir égaré" publié en 1996.

    Elle défraie la chronique mondaine et la chronique judiciaire avec les affaires de drogues en 1995 et de fraude fiscale dans l'affaire Elf en 2002. Condamnée, démunie, elle est recueillie par son amie et dernière compagne, Ingrid Mechoulam.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique