• COVIX reprend le défi "Scènes de rues" de Rosa: ICI

    Scènes de rue.

     

    Aujourd'hui je vous emmène à Lyon:

    Scènes de rue


    10 commentaires
  • Lady Marianne nous propose "Mardi poésie": ICI

     

    Mardi poésie

    Un poème qu'on aime,

    Quelques mots si l'on veut!

    Cette semaine, le thème choisi par Mamy Cool:

    "Printemps"

     

    Le printemps

     

    C'est l'aurore et c'est l'avril, 
     Lui dit-il, 
    Viens, la rosée étincelle. 
    – Le vallon est embaumé : 
     Viens, c'est mai 
    Et c'est l'aube, lui dit-elle

    Et dans le bois abritant 
     Un étang, 
    Où les chevreuils viennent boire, 
    Ils sont allés, les heureux 
     Amoureux, 
    Suspendre leur balançoire.

    Gaîment ils s'y sont assis, 
     Puis Thyrsis 
    Prit les cordes à mains pleines ; 
    Et voilà qu'ils sont lancés, 
     Enlacés 
    Et confondant leurs haleines.

    Daphné, près de son ami, 
     A frémi 
    D'entendre craquer les branches, 
    Et, prise d'un rire fou, 
     Mis au cou 
    Du brun Thyrsis ses mains blanches.

    Mais, fier du fardeau léger, 
     Le berger 
    La regarde avec ivresse 
    Et presse le bercement 
     Si charmant 
    Qui lui livre sa maîtresse.

    Elle a son seul point d'appui 
     Contre lui, 
    Qui touche ce que dérobe 
    L'écharpe qu'un vent mutin 
     Du matin 
    Fait flotter avec la robe.

    Leurs beaux cheveux envolés, 
     Sont mêlés. 
    Ils vont, rasant les fleurettes 
    De leurs jeunes pieds unis ; 
     Et les nids 
    Là-haut sont pleins de fauvettes.

    – Un baiser sur tes cheveux, 
     Je le veux 
    Et je veux que tu le veuilles. 
    – Non, berger, car les grimpants 
     Ægipans 
    Sont là, cachés sous les feuilles.

    – Un baiser, – qu'il soit moins prompt ! – 
     Sur ton front, 
    Sur ta bouche qui m'attire ! 
    – Non, berger. N'entends-tu pas 
     Que là-bas 
    Déjà ricane un satyre ?

    Ainsi l'ingénue enfant 
     Se défend 
    Et veut détourner la tête ; 
    Mais, pour augmenter sa peur, 
     Le trompeur 
    Fait voler l'escarpolette ;

    Et craintive, et s'attachant 
     Au méchant 
    Qui lâchement en profite, 
    La vierge au regard divin 
     Bien en vain 
    L'adjure d'aller moins vite.

    Mais déjà le bercement 
     Lentement 
    S'affaiblit et diminue. 
    Les enfants se sont assez 
     Balancés, 
    Mais leur baiser continue.

    Où ce jeu les mène-t-il ? 
     Très subtil 
    Est Éros, riveur de chaînes, 
    Et, dans le taillis en paix, 
     Très épais 
    Le gazon au pied des chênes.

    Sur l'écorce des rameaux 
     En deux mots 
    Plus d'une idylle est écrite, 
    Et sous les myrtes de Cos 
     Les échos 
    Savent par cœur Théocrite. 

     

    François Coppée (1842-1908) 

    Recueil : Le cahier rouge (1892).

    Mardi poésie

     


    8 commentaires
  • "Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable." Joseph Joubert

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Ce matin à 7 h, 0° et de la neige:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Nicole a deviné: la plaque indique l'altitude de la commune comme ici c'était la mairie-école:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable 

    je vais t'envoyer une carte du Jura!

    Nous avons pris la route vers 9 h après avoir dit au-revoir à papa! Pas mal de camions sur l'autoroute mais pas d'intempéries!

    Le facteur est passé à notre retour, qq lettres m'attendaient déjà sur la table. Merci Patricia!

    Anita mon amie de Belgique m'envoie une longue lettre et ces cartes:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Reine m'envoie ces cartes:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Mady une belle ATC:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Martine aussi une ATC:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable 

    Denise m'envoie une belle tortue, malheureusement en morceaux:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable 

    Maxou m'envoie une ATC mais également de la documentation fournie sur sa région:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable 

    et puis Denise m'envoie une belle ATC:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable 

    Vous ai-je dit que mon amie Anu de Tallinn vient de recevoir mes cartes postées le 19 décembre?

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    J'ai avancé mon tricot pendant le trajet:

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Pendant le déjeuner nous avons eu une bonne averse puis le soleil est revenu!

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Il faut se maintenir en tel état qu'on ne puisse être jamais ni rassasié ni insatiable

    Mon cadeau: ICI

    Il est trop certain que la vie n'as pas de but et que l'homme pourtant a besoin de poursuivre un rêve


    20 commentaires
  • Amélie nous propose un échange de cartes de notre région!

    La semaine dernière j'ai reçu celle envoyée par Laurence:

    Echange cartes de notre région

    Je lui ai envoyé cette carte:

    Echange cartes de notre région


    13 commentaires
  • La semaine dernière j'ai reçu une belle ATC de Magali (Gateuxrigolo) pour un échange "Bateau" organisé par Titemag   

    Echange ATC: "Bateau"

    Voici celle que je lui ai envoyée:

    Echange ATC: "Bateau"

    "Bateau" n°1874


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires