• C'est Giboulée qui a gagné cette ATC le week-end dernier: 

    ATC gagnée par Giboulée

    "Joyeux Noël" n°1558

    J'ai ajouté une ATC;

    ATC gagnée par Giboulée 

    "Bonne année Giboulée" n° 1559

    et mes voeux:

    ATC gagnée par Giboulée


    14 commentaires
  •  "Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux." Raymond Devos

     Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux

    Toujours du vert, 7°:

     Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux

    Quel temps, ce matin nous devions aller à Lyon le déluge, j'ai tenté qq photos en passant, le Rhône est très haut!

     Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux

     Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux

     Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux

    Comme je suis contente de ne pas faire de trajets quotidiens en ville, quelle galère!

    Nous étions contents de rentrer au chaud et au sec! Pas de courrier, Edith je crois que ta carte est partie vers des cieux plus cléments...

    Matthieu a mangé avec nous et vite j'ai filé aux courses, peu de monde, en arrivant j'ai coupé le moteur devant chez nous, impossible de redémarrer pour rentrer au garage! Ti-mari m'a vite dépannée, je roule trop peu!

    Mes dodues sont parties, je vais refaire du courrier....

    Je vous montre deux ATC que j'avais faites pour m'amuser:

     Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux

     

     Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux

    Je vais descendre écrire cartes et lettres, puis continuer mes petites croix!

    On est mieux chez soi que dehors!

    Mon cadeau: ICI


    22 commentaires
  • Je viens de terminer ce livre emprunté à la bibli:

    Le charme des liaisons

    Résumé:

    Trois couples, trois histoires d'amour et de haine... Le roman commence avec Catherine, dont le mari, Jean, a disparu sans explication, et qui espère son retour. Lorsque, un été, elle rencontre à l'île de Ré un inconnu vêtu de noir : Maxence, c'est le coup de foudre ! Toutes deux mariées, ses plus proches amies, Hélène et Béatrice, tentent de la mettre en garde contre un emballement aussi brusque...


    En fait, chacune de son côté assiste à l'érosion de l'amour dans son couple et croit y échapper en entretenant des liaisons extraconjugales. Telle la passion, " l'amour pour toujours " qu'on s'est juré en se mariant est-il condamné à n'être qu'un feu de paille ?

    Dans ce roman d'émotion et de charme, la romancière aborde la question capitale de l'amour tel qu'on le vit, tel qu'on le perd - et réussit à le réinventer.

     

    Le charme des liaisons

     

    Biographie :

    Nationalité : France 
    Née à : Paris , le 01/09/1925 

    Madeleine Chapsal, avant d'être écrivain, fut d'abord journaliste, et collabora d'abord au journal Les Échos puis au journal L'Express jusqu'en 1978.

    Fille de la couturière Marcelle Chaumont, première d'atelier de la Maison de couture Vionnet, et filleule de Madeleine Vionnet, Madeleine Chapsal se maria avec Jean-Jacques Servan-Schreiber en 1945, participa à la création de L'Express avec lui et Françoise Giroud, puis elle divorça en 1960, mais elle est restée toujours très proche de lui. Au début des années 70, elle est renvoyée de L'Express par le rédacteur en chef.

    C'est après une tentative de suicide qu'elle écrit son premier roman, "La Maison de Jade" qui remporte un énorme succès et la fait connaître en tant qu'écrivain.

    Elle a été membre du jury du Prix Femina entre 1981 et 2006, avant d'en être exclue pour son jugement sur les grands prix littéraires, et spécialement sur l’attribution du prix Femina en 2005, paru dans son Journal d'hier et d’aujourd’hui. 

    En 2008, elle a publié "Apprendre à aimer"(Fayard), un livre préfacé par Julia Kristeva.

    Elle est l'auteure de nombreux romans, essais, pièces de théâtre et livres pour enfants. 

    Elle est Officier de la Légion d'Honneur en 2008. 
     


    7 commentaires
  • COVIX reprend le défi "Scènes de rues" de Rosa: ICI

    Scènes de rue.

     

    J'ai choisi cette photo prise à Londres en octobre:

    Scènes de rue


    15 commentaires
  • " Un homme est bien fort quand il s'avoue sa faiblesse." Honoré de Balzac

     Un homme est bien fort quand il s'avoue sa faiblesse 

    Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon amie Reine:

     Un homme est bien fort quand il s'avoue sa faiblesse

    Ce matin 7° que nous soyons ici ou dans le Jura toujours du vert depuis le début d'année :

     Un homme est bien fort quand il s'avoue sa faiblesse

    Un peu surbookée ces jours, mais j'ai préparé pour les gagnantes, tout partira demain, j'ai déjà posté qq courriers cet aprem! Patience!

    Après déjeuner Patricia et Cléo sont passées nous ne les avions pas vues depuis le début du mois... comme le temps passe! Leur petite famille viendra tirer les rois dimanche, et jeudi Cloé vient déjeuner avec nous!

    Une photo que j'ai trouvée ce matin, je partage:  

     Un homme est bien fort quand il s'avoue sa faiblesse   

    Mon cadeau: ICI


    11 commentaires