• Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    "Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons." Brian Selznick

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon amie lointaine Anna (Slovaquie):

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons 

    Temps bien couvert mais 14°: 

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons 

    Cet aprem nous avons décidé d'aller au village tout proche où sont enterrés depuis 1959 mon arrière grand-mère, depuis 87 un ami proche et depuis 2002 un cousin, nous n'avons pas retrouvé la tombe de mon ancêtre! On en parlait depuis longtemps!

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Nous avons poursuivi pour une ou deux courses et visité l'église d'Orgelet:

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Construite à l'emplacement des chapelles nord de l'édifice actuel, une église paroissiale existait déjà à la fin du XIII ème siècle.
    Nous n'en savons que très peu de choses sinon qu'elle était de grande dimension ce qui est attesté par le compte de décimes de l'an 1275. Elle faisait partie des défenses de la ville dont les remparts s'ancraient dans ses murs. Il n'en subsiste que les fondations et vraisemblablement quelques éléments en élévation notamment dans la chapelle Sainte Barbe.
    Au milieu du XV ème siècle fut édifiée une construction constituant la structure du clocher, des chapelles et des bas côtés nord de l'église actuelle. Elle était incluse dans les murs d'enceinte et son portail au pied du beffroi ouvert vers le bourg.
    Dans le cours du XVII ème siècle l'édifice connut bien des épreuves En 1606 un terrible incendie ravagea la construction. Le relèvement des parties écroulées s'accompagna alors, sur des plans du maitre-maçon dolois Odot Maire d'un agrandissement, décide en 1612 et achevé en 1627, qui donna au vaisseau son volume d'aujourd'hui: nef de 46 mètres de longueur et de 15 mètres de hauteur recoupée en son milieu par un transept de 32 mètres.
    La présence dès le XV ème siècle de chapelains constitués ensuite en familiarité et l'importance à l'époque des confréries locales auxquelles étaient affectées des chapelles latérales expliquent le grand nombre de celles-ci .
    De nouvelles dégradations intervinrent en 1637 lorsque les soldats français du duc de Longueville brûlèrent Orgelet. Le clocher trouva son allure définitive en 1658 avec l'édification d'un dôme et d'une lanterne qui portèrent sa hauteur à 55 mètres.
    C'est en 1776 que furent entrepris de grands travaux d'enduits et de badigeons Intérieurs : murs et voûtes blanchis, arétes, cordons et arceaux de voûtes peints en mélange d'ocre rouge et jaune.
    Mais d'importantes réparations durent être pratiquées au début du XIX ème siècle pour effacer les traces de la Révolution au cours de laquelle l'édifice fut le Temple de la Raison et de l'Etre Suprême avant d'être converti en magasin à fourrage.

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Le carrelage médiéval 
    Carrelage du château médiéval d'OrgeletIl a été découvert en 1975 lors des fouilles du château. Il constituait sans doute le sol de la salle d'audience du château des seigneurs d'Orgelet. C'est le plus magnifique témoin de la forteresse qui dominait Orgelet et un inestimable ouvrage d'art. Il est daté de la fin du XIIIe siècle. Il comprend environ 3000 carreaux et couvre à peu près 50 m2. Le carrelage primitif a subi deux réparations, en bas à droite et en haut à gauche. 

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Le dessin du carrelage. 
    Le dessin consiste en bandes parallèles alternativement larges (5 bandes) et étroites  (6 bandes, la sixième ne présentant plus que des traces) séparées par des lignes de carreaux ornés. Dans chaque bande les carreaux sont disposés en diagonale alors que les carreaux des lignes de séparation sont à angle droit. Dans chaque bande, sont distribués des tapis losangiques comportent 16 carreaux ornés pour les bandes larges et 4 carreaux ornés pour les bandes étroites. Ces carreaux ornés de couleur rouge-vif à dessin blanc-jaunâtre sont mis en valeur en étant enchassés dans un fond plus sombre constitué de carreaux unis brun violacés. Les lignes séparatives de carreaux ornés se répondent de part et d'autre des bandes étroites. Chaque tapis et chaque ligne séparative sont en général composés de carreaux ornés de même type. Enfin la disposition en losanges étirés en longues bandes ne va pas sans rappeler la disposition des médaillons dans les vitraux.

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Description des carreaux. 
    A l'exception d'un type rectangulaire, tous les carreaux unis ou ornés sont carrés et de même taille (11,5 à 11,9 cm de côté). Ce sont des oeuvres artisanales dont la régularité géométrique est loin d'être parfaite. Il y a jusqu'à 4 % d'écart de taille.

    Si tu te demandes parfois d'où viennent les rêves que tu fais la nuit, regarde bien autour de toi; c'est ici que nous les créons

    Les carreaux unis ne servent qu'à mettre en valeur les carreaux ornés. Leur seule originalité est que de nombreux exemplaires sont partagés par une rainure diagonale permettant d'obtenir facilement des demi-carreaux pour  la pose en diagonale. Ces demi-carreaux n'existent pas dans les formes ornées.

    En rentrant nous sommes passés un moment chez mes parents, ils viendront manger avec nous demain, toujours pas de goudron en vue!

    Mon cadeau: ICI


  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Septembre à 19:24

    Une bien belle visite, c'est tout beau! Bise, bonne soirée tout en douceur!

      • Mardi 26 Septembre à 20:50

        Très bonne soirée

        Bisous

    2
    Mardi 26 Septembre à 19:36

    CC Martine... Belle et sympathique visite... intéressantes toutes ces explications... merci !!!

    Comment, toujours pas de goudron shocked alors là, ils exagèrent bad

    Douce soirée, BISOUS

      • Mardi 26 Septembre à 20:51

        Ce sont des endroits où je suis passée des centaines de fois sans jamais visiter!

        Jamais trop tard!

        Bonne soirée

        Bisous

    3
    Mardi 26 Septembre à 19:52

    Bonsoir

     un joli billet comme Toujours.

    pour la tombe va voir à la mairie ils ont peut être une trace..

     

      • Mardi 26 Septembre à 20:50

        Papa m'a dit qu'à l'époque ils n'avaient pas pu payer pour très longtemps!

        Merci et bonne soirée

    4
    edith
    Mardi 26 Septembre à 19:53

    merci pour la visite et toutes ces explications !!!

    Bonne soirée, bisous

      • Mardi 26 Septembre à 20:52

        Bonne soirée

        Bisous

    5
    Mardi 26 Septembre à 20:43
    Cerise violette

    Son dôme me plaît beaucoup et le carrelage je l'adore .

    Pour la tombe , n'y a -t-il pas à la mairie un plan des sépultures ?

    Bon anniversaire, Anna !

    Bonne réception demain midi ! Soyez gourmands .

    Bises

      • Mardi 26 Septembre à 20:49

        Papa m'a dit qu'à l'époque ils n'avaient pas pu payer pour très longtemps!

        Merci, je réfléchis à ce que je vais faire à manger!

        Nous rentrerons jeudi après midi!

        Bonne soirée

        Bisous

    6
    Mardi 26 Septembre à 21:08

    Superbe ce carrelage! De beaux motifs à broder!

    Une belle journée de balade...

    bisous belle soirée

      • Mardi 26 Septembre à 22:52

        Bonne soirée

        Bisous

    7
    olivier colette
    Mardi 26 Septembre à 23:49

    merci très jolis commentaires .JE commencé a penser valise  

      • Mercredi 27 Septembre à 08:07

        Vous partez quand?

        Bisous

    8
    Mercredi 27 Septembre à 06:06

    Merci pour cette jolie visite !

    Bonne journée. Bisettes d'Anne-Lysette

      • Mercredi 27 Septembre à 08:08

        Avec plaisir

        Bonne journée

        Bisous

    9
    Mercredi 27 Septembre à 08:43

    belle visite...Bonne journée, dans le brouillard ce matin

      • Mercredi 27 Septembre à 11:37

        Bonne journée

         

    10
    Mercredi 27 Septembre à 14:20

    unes belles images pour illustrer ton billet

    gros bisous

    Rosa

      • Mercredi 27 Septembre à 14:41

        Merci ma Rosa!

        Je t'envoie du soleil du Jura!

        Bisous

    11
    Jeudi 28 Septembre à 08:27

    Si tu savais le nombre de cimetières que j'ai parcouru pour retrouver des tombes ... on a parfois de jolies surprises ^^

    On peut parfois retrouver une tombe, même si la concession n'a pas été payée pour longtemps, tant qu'il reste de la place dans le cimetière. C'est parfois le cas dans des très petites villes ou villages. Le mieux est de demander à la mairie, tu sauras ce qu'il en est.

    Bisous

      • Jeudi 28 Septembre à 08:52

        Non, non là elle n'y est plus, j'ai demandé à papa, il y avait une croix en métal qu'on lui a rendue!

        J'espère que tu as trouvé ce que tu cherchais!

        Bisous

    12
    Vendredi 6 Octobre à 18:44

    Moi aussi je me rendrais en Mairie , c'est comme cela que j'ai pu retrouver la sépulture de mon arrière grand mère décédée en 1921 en Haute Vienne ...

    Bises

    13
    Lundi 23 Octobre à 10:51
    Merci pour la découverte de cette église!
    Bisous, Céline.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :