• Abécédaire des philosophes ou auteurs divers avec la lettre Z

    Voici ce que nous dit Violette: ICI

    Ce nouvel abécédaire concerne les philosophes et auteurs divers
    Je mets ce défi d'écriture ici car il s'agit de littérature en général. 
    Le texte est à votre convenance : biographie de l'auteur, extrait d'une de ses oeuvres, ou simplement ses écrits ou une citation. Vous pouvez également mettre vos impressions si vous avez lu un de ses livres.
    Seule "contrainte" mettre le logo avec son lien pour chaque lettre

    Pour moi Z comme  Stefan ZWEIG

    Nationalité : Autriche 
    Né à : Vienne , le 28/11/1881 
    Mort 
    à : Pétropolis, Brésil , le 23/02/1942

    Stefan Zweig est un écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien.

    Fils d'un père juif (sa famille est croyante mais modérée) riche tisserand et d'une mère issue d'une famille de banquiers italiens, il étudie la philosophie et l'histoire de la littérature, l'aisance financière de la bourgeoisie israélite lui permettant de suivre ses goûts.

    Avant la première guerre mondiale, il voyage beaucoup en Europe, à la découverte des littératures étrangères. Il sera notamment le traducteur en allemand de Verhaeren. Il effectue de longs séjours dans les capitales européennes : Berlin, Paris, Bruxelles et Londres, puis se rend ensuite en Inde, aux États-Unis et au Canada.
    Dans son journal, il se plaint de "l'inquiétude intérieure déjà intolérable" qui ne le laisse jamais en paix et le pousse à voyager.

    Il s'engage dans l'armée autrichienne en 1914 mais reste un pacifiste convaincu. Durant la guerre il s'unit avec d'autres intellectuels, comme Sigmund Freud, Emile Verhaeren et Romain Rolland dans un pacifisme actif. Les souffrances et la ruine dont il est témoin le renforcent dans sa conviction que la défaite et la paix valent mieux que la poursuite de ce conflit.

    Face à la montée du nazisme en Allemagne, il prône l'unification de l'Europe.

    Sa vie est bouleversée par l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Dès les premières persécutions, il quitte l'Autriche pour l'Angleterre (Bath puis Londres). Il sera naturalisé en 1940. L'année suivante, il part pour le Brésil et s'installe à Pétropolis, sur les hauteurs de Rio de Janeiro. Effondré par l'anéantissement de ses rêves pacifistes et humanistes d'union des peuples, il se donne la mort, s'empoisonnant au Véronal avec Lotte Altmann, sa seconde épouse. 

    En 2006, l'association Casa Stefan Zweig a acquis la maison de Pétropolis et chargé l'architecte Miguel Pinto Guimarães de la rénover afin de la changer en musée.

    Stefan Zweig est l'auteur de nouvelles : "Brûlant Secret" (1911), "La Peur" (1920), "Amok" (1922), "La Confusion des sentiments" (1927), "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme" (1927) et "Le joueur d'échecs" (1943, posthume) ; de biographies : "Marie-Antoinette" (1932) et "Marie Stuart" (1935) ; d'un roman : "La Pitié dangereuse" (1938) et d'essais : "Trois Maîtres" (1921), "Le Combat avec le démon" (1925) et "Trois poètes de leur vie" (1928). 

    Afficher l'image d'origine

    J'ai lu:

    - Le joueur d'échecs


  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Avril à 10:25

    Je n'ai jamais rien lu de cet auteur !!!

    Merci du partage Martine, BISOUS

      • Samedi 22 Avril à 10:46

        Bonne journée Miss

        Bisous

         

    2
    Samedi 22 Avril à 14:17

    n'ai rien lu de cet auteur et je suis contente de le découvrir

    Gros bisous

      • Samedi 22 Avril à 17:46

        A découvrir!

        Bonne soirée

    3
    Samedi 22 Avril à 22:04
    covix

    Bonsoir, 

    J'ai faillit le mettre à l'honneur, c'est mieux comme cela.

    Il va me falloir lire les bio qu'i a fait, et pourquoi pas un roman, mais je suis très attiré et pas encore passé le rubicon.

    Bonne soirée

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :