• Jeux

    Ici vous trouverez de petits jeux glanés chez les "autres"....

  • Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.

    Et voilà.

    Le tableau du samedi chez Lady Marianne

    Vous n’avez pas fait les beaux arts ? Moi non plus!

    On parle d’émotions,
    deux mots sur le peintre,
    et on partage
    dixit mamazerty

    On s’inscrit (ou pas) à la communauté là :

    https://www.over-blog.com/community/le-tableau-du-samedi-de-lady-marianne

    Je choisis ce tableau:

    Le Tableau du samedi chez Lady Marianne

    Marcel Chikhanovitch dit Chica

    Marcel Chikhanovitch dit CHICA, né en 1933
     
    1948-1955 
    Etudes à l’Ecole des Métiers d’Art de Paris, située à l’époque rue de Thorigny, dans l’Hôtel Salé, maintenant Musée Picasso. Elève, entre autres, des peintres Jean Aujame, Robert Humblot, Jacques Despierre. Participations au salon d’Automne et au Salon de la Jeune Peinture.

    1960-1968
    Dessin et création essentiellement pour le cinéma d’affiches et de pages publicitaires pour des cinéastes et des producteurs comme Georges de Beauregard et Mag Bodart. Reconnu pour son talent, il crée les affiches des chefs-d’œuvres de la nouvelle vague comme : La Famille Fenouillard d’Yves Robert; Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda; Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy; Une femme est une Femme de Jean-Luc Godard; Landru de Claude Chabrol; Une Femme Douce de Robert Bresson, etc.

     
    1968-1998
    Chica ne limitera pas son talent à l’art mais effectuera de nombreux dessins pour la presse : Groupe Fleurus (J2 Magazine - Djin - Triolo - Perlin), Bayard Presse (Okapi), Dargaud (Pilote).
    Création de tapisseries en tissus découpés. De nombreuses expositions à Paris et en Province, galeries, Maisons de la Culture, Centres Culturels, etc.  Achat de tapisseries par la Ville de Paris et la Ville de Bobigny (93).
    Chica devient réellement incontournable en tant qu’auteur, écrivain, dessinateur de l’édition pour la jeunesse : Hachette - Collaboration Bibliothèque verte - Bibliothèque Rose - Livre de Poche.
    Création, texte et dessin de la série Célestine (12 albums); Nathan, série Patochon (8 albums texte et dessin); Gautier Languereau série Dimitri et Compagnie (4 albums texte et dessin); Magnard, Les Voyageurs de l’ABC (texte et dessin), Epigones Le Grand Défi d’Albin (texte et dessin); plus de 100 livres illustrés pour Syros, La Farandole, Retz, Bastberg, etc.

     

    Chica écrit des contes tant pour les enfants que pour les adultes. Il en illustre souvent (voir plus haut), certains proches du conte philosophique sont publiés dans la revue Solaris (Québec). Une nouvelle, «L’Escaladeur» paraît dans le recueil Superfuturs chez Denoël, et est reprise régulièrement dans des anthologies : «Il était arrivé quelque chose» (Médium) et «Les Horizons divergents» dans Le Livre de Poche, «L’Escaladeur» sous l’intitulé «Le grand défi d’Albin» fait l’objet d’une œuvre sonore jeunesse interprété par Didier Bourdon aux Éditions Frémeaux & Associés.

     
    A PARTIR DE 1998
    Parallèlement à son activité d’illustrateur et d’auteur, Chica continue sa carrière d’artiste (juin 99, exposition à l’Orangerie du Jardin du Luxembourg à Paris) et présente sept expositions personnelles à la galerie Frémeaux & Associés entre 1998 et 2006. Par ailleurs, publié en couverture de la collection Jazz du label phonographique Frémeaux & Associés, Chica s’affirme dans un genre unique proche du surréalisme et de Victor Brauner, dans un monde animalier et onirique qui le consacre sans aucun doute comme l’un des plus déroutants créateurs dans la peinture figurative contemporaine.
    Patrick Frémeaux & Claude Colombini
    © FRÉMEAUX & ASSOCIÉS BIOGRAPHIE (BIO CHICA)
     

    Galerie Frémeaux
    20 rue Robert Giraudineau
    94300 VINCENNES

    https://www.galerie-fremeaux.com/ 

    Venez découvrir l'univers du peintre Marcel Chikhanovitch dit Chica à la galerie Frémeaux & Associés. 

    Vernissage LE VENDREDI 13 SEPTEMBRE 
    à partir de 18 h en présence de l'artiste
     



    12 commentaires
  • logo expressions pittoresque

     

    Tous les jeudis chez Lilou soleil: ICI

    Vous avez envie de jouer ?  Le règlement  ICI 

     

    "Bâtir des châteaux en Espagne": Avoir des projets chimériques, des rêves irréalisables.

     

    L’origine:


    Cette expression existe depuis le XIIIe siècle. Elle est devenue populaire au XVIe lorsqu'Étienne Pasquier expliqua son origine : l'Espagne, depuis le Moyen-Âge subissait l'assaut des Maures et, pour ne pas leur faciliter la tâche, avait détruit tous les châteaux pour que les envahisseurs ne puissent s'y reposer. Il existe certaines variantes comme châteaux de Brie ou encore château d'Asie pour désigner leur éloignement et l'impossibilité de défendre ces places à l'autre bout du monde.

     

    Expressions pittoresques ou la quintessence de la sapience


    4 commentaires
  • Lady Marianne nous propose "Mardi poésie": ICI

     

    Mardi poésie

    Un poème qu'on aime,

    Quelques mots si l'on veut!

    Cette semaine, j'ai choisi:

     

    PARIS ET LA SEINE

     

    Toi, Seine, tu n'as rien. Deux quais, et voilà tout,

    Deux quais crasseux, semés de l'un à l'autre bout

    D'affreux bouquins moisis et d'une foule insigne

    Qui fait dans l'eau des ronds et qui pêche à la ligne

    Oui, mais quand vient le soir, raréfiant enfin

    Les passants alourdis de sommeil et de faim,

    Et que le couchant met au ciel des taches rouges,

    Qu'il fait bon aux rêveurs descendre de leurs bouges

    Et, s'accoudant au pont de la Cité, devant

    Notre-Dame, songer, cœur et cheveux au vent !

    Les nuages, chassés par la brise nocturne,

    Courent, cuivreux et roux, dans l'azur taciturne;

    Sur la tête d'un roi du portail, le soleil,

    Au moment de mourir, pose un baiser vermeil.

    L'hirondelle s'enfuit à l'approche de l'ombre

    Et l'on voit voleter la chauve-souris sombre.

    Tout bruit s'apaise autour. A peine un vague son

    Dit que la ville est là qui chante sa chanson.

     

     

    Paul Verlaine (1844-1896)

    Mardi poésie


    9 commentaires
  • Tout d'abord, voici ce qu'il en est de cet exercice ...en plus de tout savoir ici :

    http://www.ma-chienne-de-vie.com/ ICI

     

    Vous n'avez pas oublié le principe du jeu ?

     

    Avec les lettres proposées,
    faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots

     

    puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix
    merci de déposer votre lien d'article sous cet article


    celles qui ne font pas de texte trouver le plus de mots possible

     

    *******************


    je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche 


    Je vous propose 12 LETTRES

    Nom féminin

    C'est une farce un terme littéraire utilisé pour  désigner des propos fanfarons, une attitude prétencieuse et ridicule

    Voici les lettres:

    A E O O O D D M N R S T

    Après tout pourquoi pas j'adore ce genre de jeux Lady!

    Le défi de Lady Marianne

    Voici tout d'abord le mot trouvé avec toutes les lettres:

    RODOMONTADE

     
     
     
     
         
     
    Facile de trouver des mots de 5 lettres et plus:
    Teodora, matrone, romano, Marne, aronde, tornade, nomade, Morten, Renato, tandem, Drôme, Romane, motarde, romande, modéra, dater, ténor, renom, rotonde, Odéon, rando, amont, Renato, drône, déodorant, adret, mont, montre....

     

    Voici mon petit texte, je surlignerai les mots trouvés avec ces lettres

    Teodora la matrone romano arriva de la Marne dans une aronde, comme une tornade, elle aimait la vie nomade. De leur côté Morten et Renato arrivèrent en tandem de la Drôme. Romane, la motarde romande modéra sa vitesse à l'arrivée. Leur amitié devait dater des annéees 60, une autre époque, un autre monde! Ils étaient allés  écouter un ténor de renom à la rotonde de l'Odéon. Depuis ce temps tous les ans, ils se retrouvaient pour faire une belle rando en amont de Grenoble. Renato avait emporté son drône... le soir: une douche, du déodorant et ils dinaient du côté adret d'un mont avant de remonter leur montre pour le lendemain....

    Le défi de Lady Marianne


    6 commentaires
  • Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.

    Et voilà.

    Le tableau du samedi chez Lady Marianne

    Vous n’avez pas fait les beaux arts ? Moi non plus!

    On parle d’émotions,
    deux mots sur le peintre,
    et on partage
    dixit mamazerty

    On s’inscrit (ou pas) à la communauté là :

    https://www.over-blog.com/community/le-tableau-du-samedi-de-lady-marianne

    Je choisis ce tableau:

    Le Tableau du samedi chez Lady Marianne

    Maurice Utrillo

    Né à Paris dans le quartier de Montmartre de père inconnu, Maurice Utrillo (1883-1955) est le fils de Suzanne Valadon (1865-1938), modèle et artiste peintre.

    Il vit avec sa mère et sa grand-mère à Montmartre ou dans le nord de Paris. Encouragé à peindre pour trouver un dérivatif à un alcoolisme précoce, il continue par plaisir et partage l’atelier de sa mère au 12, rue Cortot à Montmartre. 

    Il vend sa première œuvre en 1905 et expose au prestigieux Salon d’Automne en 1909. Son art l’aide à surmonter un quotidien douloureux, scandé d’internements et de cures de désintoxication. 

    Le quartier Montmartre fournit à Utrillo le sujet de centaines de tableaux. Il peint à plusieurs reprises une rue ou un monument qui l’inspire! 


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique