• Vernon Subutex

    Je viens de terminer ce livre:

     

     

    Résumé:

    Alex Bleach, une star de la musique, vient de mourir. Overdose dans la baignoire. Coup dur pour ses fans et pour Vernon Subutex. Ce n'est pas seulement un ami qu'il vient de perdre mais aussi celui qui paie son loyer depuis plusieurs mois. Dorénavant, le voilà à la rue. Ancien disquaire au "Revolver", il a connu des années fastes, dans l'insouciance et la désinvolture. Mais le magasin n'a pas survécu aux nouveaux supports musicaux. le voilà obligé de le fermer. Les indemnités sucrées et vivant bon an mal an grâce aux ventes de ses stocks sur internet. Et surtout grâce à Alex. Bref, maintenant, Vernon n'a plus rien, pas même un toit. Il appelle à la rescousse les anciens potes, plus ou moins perdus de vue, sans leur avouer qu'il est à la rue. Sans y prêter plus d'attention que ça, il détient des cassettes sur lesquelles Alex Bleach s'est filmé. Cassettes qui deviendront un objet de convoitise..

     

    Virginie Despentes

     

    Biographie:

    Nationalité : France 
    Née à : Nancy (Meurthe-et-Moselle) , le 13/06/1969

    Virginie Despentes est romancière et réalisatrice. Elle est également ponctuellement parolière et traductrice.

    Candidate libre au bac, elle a fait tous les métiers : femme de ménage à Longwy, hôtesse dans un salon de massage à Lyon, pigiste pour des journaux rock et porno, vendeuse au rayon librairie du Virgin Megastore à Paris. 

    Sa chance tourne avec la publication de ses deux romans : Baise moi (1993, Florent Massot) vendu à plus de 40 000 exemplaires puis adapté au cinéma, et Les Chiennes savantes (1995). Elle est traduite en plus de dix langues. Son roman "Les jolies choses" (1998) est adapté au cinéma par Gilles Paquet-Brenner, reçoit le Prix de Flore. "Bye-Bye Blondie" parait en 2004, elle l'adapte et le réalise pour le cinéma avec Béatrice Dalle et Emmanuelle Béart en 2012.

    En 2010, son roman "Apocalypse bébé" (Grasset) reçoit le Prix Renaudot. En 2015, elle publie Vernon Subutex 1 et 2 chez Grasset ; le tome 3 sort en 2017. Vernon Subutex 1 reçoit trois prix en 2015 : le prix Landerneau, le prix Anaïs-Nin et le prix La Coupole. Il fera l'objet d'une adaptation sur petit écran pour Canal Plus.

    Elle est l'un des symboles de la littérature "trash" française.

    Début janvier 2016, elle fait son entrée dans le jury Goncourt après avoir été membre du jury du prix Femina en 2015. 

     

    Je reprends cette critique à mon compte: "Plutôt noir et sombre, mais qui comporte aussi, un peu, d’espoir. L’auteure passe au scalpel la société française d’aujourd’hui, en décrivant des personnages évoluant dans toutes les couches sociales de la société. Un état des lieux plutôt désespéré, auquel je ne me suis pas vraiment attachée."

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Juillet à 12:05

    Merci pour l'idée

    biz

    2
    Vendredi 27 Juillet à 18:16
    LADY MARIANNE

    ha bon , pas la joie !!
    bonne soirée- bisous-

    3
    Samedi 28 Juillet à 20:16

    Ta critique plus le livre déjà lu de cet auteur ne me donne pas envie de le lire. merci

      • Samedi 28 Juillet à 20:35

        Oui j'avais vu ta critique plus envie d'essayer, je n'en voyais plus la fin et je crois qu'il y  a deux autres tomes!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :